En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Science occulte

Le fait d'avoir ignoré dans l'enfance, l'adolescence, l'existence de l'occulte sur cette planète m'ont préservée dans l'amour naïf vers et pour toutes et tous.

Education, école, vie(s) professionnelle(s) étaient orientées vers des sentiments basiques d'échange positifs.

D'autant plus violent, dévastateur, je dirais attéré, fut le choc de la révélation de cet univers dans l'univers, dès mon arrivée en Côte d'Ivoire.

Incrédule de tout mon être, j'ai commencé par un grand éclat de rire outré - "Mais que me racontez--vous ! Soignez-vous !" fut mon exclamation vers un interlocuteur me mettant en garde contre des "attaques occultes"-

J'en parlais à mon cher ami en riant beaucoup le soir même.

Surprise : il ne répondit rien ...

Naïvement, j'en parlais toujours en riant, autour de moi. Silence radio pour toutes réponses.

la suite est dans mon livre "La Sorcière Blanche" (édition du Dauphin) : la mort en 3 jours de mon ami en pleine santé... absorbé, vidé de sa vie par ne seringue maléfique invisible.

Alors une fureur, persistante à ce jour, et pour toujours, pris racine en moi.

Puisque cette nuisance existait, je la combattrai sans pitié. je sauverai les Atteints Angéliques comme nous étions, mon ami et moi - sans même avoir eu l'idée de se défendre.

Je serai impitoyable avec les assassins occultes, qui provoquent des séismes immérités.

Ainsi j'ai débuté l'Initiation avec féticheurs, marabouts, sorciers, de plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. Mes maîtres furent : Ivoiriens - Malien - Camerounais - Gabonais - Togolais - Casamançais.

La plus forte, une Burkinabé, Marie Madeleine ("La Sorcière Blanche")...

C'est pourquoi je pense qu'il fut extraordinaire de ne pas être née dans cette culture :

L'approcher, la provoquer de front, puis l'intégrer jusqu'au fanatisme amoureux de ses mystères, de ses ingrédients innombrables, de ses talismans secrets, de ses voyages astraux, de ses communications ferventes avec les fétiches animés par les soins attentifs, furent ma seconde naissance.

Oui, tout cela, je SAIS, je VOIS que j'en ai créé les différences, les alliages, avec tous mes maîtres qui, eux, possèdent les secrets de leurs ancêtres, par ceux des Ancêtres "concurrents", c'est-à-dire Rivaux...

c'est à ce privilège que je me suis attelée durant 14 ans - qui ne sont pas 14 mois, n'est ce pas - 14 ans de recherches - révélations -

En partant d'Abidjan, ce ft un arrachement : les ivoiriens m'avaient totalement adoptée ; ils avaient compris que "Sonia - touché - Bonheur".

Dans les rues, à la plage, à l'aéroport, ils me présentaient leurs épaules pour que je les touche.

Pourquoi est-ce si différent ici où des sites de jalousie cherchent à imposer l'image inverse, m'accusant exactement de ce qui me fait horreur : vénale - détourneuse d'argent - et surtout imposant la légende "méchante de service".

Tout ce que leurs jalousies expectorent...

Des consultants ayant voulu intervenir, sur ces sites diffamatoires. Réponse fut donnée que c'était moi sous d'autres pseudonymes qui me "défendais"...

n site particulièrement vénéneux m'a envoyé un mail : "vous avez le DROIT DE VOUS DEFENDRE (Quelle audace) (ENVOYER VOTRE CHEQUE AVEC VOTRE REPONSE)" - Sans commentaire. Evidement, je ne l'ai pas fait -

Ces ennemis illustrent les malveillances subies par beaucoup de mes consultants - au travail, ou en amour, ou malheureusement en famille ou belle famille.

En progressant dans les épreuves j'ai pu structurer, comment mieux et mieux les préserver, leur rendre leurs chances verrouillée, les faire renaître.

Tout le monde ne peut pas nuire à tout le monde !

Oui, je pense qu'être initiée en place d'"être né(e) la dedans" est un booster inégalable.

De tout coeur amitié, Courage à tous.

Sonia
 

Découvrez la vidéo

Nos petits plus

  • Recommandée par le 1er guide
  • Voyance-Astrologie

Retrouvez-nous aussi sur

 

Aujourd'hui

C°min

C°max